Avertir le modérateur

23/03/2010

Combien pour cette ville dans la vitrine UMP ?

« Les Mulhousiens méritent de connaître le prix de ce marchandage » a écrit Bockel dernier dans son tract .

 

Grande défaite et petit remaniement comme le disait la presse locale. Notre sous-ministre mulhousien gauche moderniste a sauvé sa peau et son placard. Jusqu’à la prochaine fois.

Son salaire de sous-ministre (11 584,67 €) plus ses émoluments en échange d’une fonction de maire absent (4 627,08€) dans la ville du plus fort taux de précarité d’Alsace?

 

Car dans l’intervalle il n’aura pas manqué de céder son siège de maire de Mulhouse à son dauphin Rottner premier, ainsi Bockel dernier aura  rempli son contrat Sarkozyste.

 

A défaut de victoire éclatante d’une gauche Sarkozyste, il aura livré pieds et poings liés un « laboratoire » de 100 000 habitants à un UMP qui n’est pas passé par le suffrage universel.

 

Un petit dernier pour la route ?

 

Consolons nous, à défaut de cour martiale, Bockel aura été jugé par le suffrage populaire.

Liste Bigot-Fernique : 47,05%

Liste Richert-Bockel : 35,16%

22/10/2009

Réunions publiques de la gauche moderne ?

Quand nos élus mulhousiens ont la mémoire courte et confondent communication et démocratie! 

Au fil des réunions publiques autour de ce fameux « projet de ville, projet de vie », on peut tout d’abord faire le constat que les citoyens mulhousiens manquent tellement de rencontres avec nos élus que la plupart des questions tournent autour des mêmes sujets : sécurité, propreté, … Réplique parfaite des réunions des conseils de quartier ou autres réunions publiques du maire… Lieux qui du reste, ne semblent pas résoudre ces questions.

Le deuxième constat est que nos élus (pour certains en place depuis 4 mandats) nous laissent fortement l’impression de découvrir les questions ou problèmes évoqués par les habitants présents.

 

Le troisième constat est qu’ils nous font (veulent nous faire) croire que les projets qu’ils nous présentent sont tout fraichement sortis de leur chapeau. Dans leur présentation du renouvellement urbain de Mulhouse, il s’agit davantage d’un assemblage communicationnel d’actions sur des micros territoires qui se trouvaient dans les cartons de la mairie depuis de nombreuses, voir de très nombreuses années. Mais sur la question centrale, à savoir : quel projet de ville pour nous mulhousiens ?... Bienheureux ceux ou celles qui y verrait l’ombre d’une vision et d’une cohérence globale. Inutile de trouver la réponse dans le document distribué dans toutes les boites aux lettres et encore moins sur les affiches en ville (et à quel coût d’ailleurs ?).

 

Les réponses données au fil du temps par nos élus témoignent de leur ignorance :  

«  le processus de règlement est enclenché », mais lequel, avec qui ?

« une étude est en cours », mais laquelle, avec quels objectifs ?

« le dialogue est en cours »,  mais depuis combien de temps et avec qui ?

« nous n’avons pas de prise sur la question », mais alors quelles solutions ?

« on est au début du processus », mais lequel, avec quels partenaires ?

« on s’en occupe », mais comment ?

« c’est au cœur de notre projet », mais lequel, où et comment ?

Certain se déclare « preneur de toutes les idées ». Oui mais comment et quand ? Car des gens de Mulhouse, qu’ils soient habitants ou professionnels, en expriment depuis longtemps des idées mais elles ne sont visiblement pas écoutées ou entendues…

 

Nous droite Moderne de Mulhouse dénonçons l’amnésie, la surdité et une certaine communication politique qui se joue des mulhousiens au détriment d’une réelle démocratie, seule créatrice de projets nouveaux, cohérents et reconnaissante des progrès passés et de ceux qui les ont fait vivre.   

19/07/2009

Jean-Marie Bockel en quête d'image.

JMB et MAM.jpg

Notre sous-ministre mulhousien ne brille pas encore par ses idées. Certes il a appris à "fermer sa gueule" et ne démissionne pas (1).

Après sa pitoyable ouverture sur "la Françafrique", le voilà qui semble se mettre à nouveau en avant avec la question du juge d'instruction. Cette fois-ci, il ne prend aucun risque en ne faisant que rapporter la position du parlement européen.

Il s'améliore dans la nage en eaux troubles. Le MON restera un fleuron mulhousien !

Puisque décidemment ce n'est pas par ses idées qu'il brillera(2), ni par son programme fondateur de Gauche Moderne(3), que lui reste-t il pour luire (re-luire) : l'image.

Bon, là, il a un avantage, il est plutôt plutôt grand physiquement. Alors, il se montre autant que faire se peut. Toujours le plus possible sur la photo, le cou tordu, le sourire dentu, à nous autres Mulhousiens celà nous rappelle quelqu'un.

Jean Marie, tu as déjà songé au noeud papillon ? C'est un truc indéniable pour se faire reconnaître dans la presse.

En attendant que notre sous-ministre soit enfin au service de la France, nous autres contribuables mulhousiens entretenons ses adjoints de secteur dont on se demande encore à quoi ils peuvent bien servir ?

Et pendant que notre maire cherche sa place, Mulhouse subit la honte du "petit journal de Canal+" avec "el fayo de Mulhouse". Quelle belle image de notre musée de l'auto !

Vendredi, à l'arrivée du tour à Colmar, que voyons nous à l'antenne régionale ? le maire de Colmar accueillant le tour ? non, notre sous-ministre !

Trop de frustration à force de ne se montrer qu'à l'arrière plan le pousse à se saisir de l'image UMP nationale en "direct live".

Mulhouse, quand elle était encore une grande cité ouvrière avait d'autres idéaux.

Jean-Marie n'est plus qu'un astre mort.

(1) « Un ministre ça ferme ça gueule ou ça démisionne » J-P. Chevènement 1983
(2) Déjà dans sa précédente incarnation de socialiste la motion qu'il présenta au congrès du Mans en 2005 ne rapporta que 0,64% de voix.
(3) dont Jean François Kahn (Modem) a dit "que même Thatcher ou Bush n'ont pas osé tellement c'est réac"

JMB Grimond.JPG
Jean Grimond au centre de l'image
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu