Avertir le modérateur

02/05/2010

Mulhouse, république des ploutocrates.

Cette fois-ci c’est officiellement officiel, Jean-Marie Bockel démissionne de son mandat de maire de Mulhouse.

Le 23 mars nous vous l’annoncions, le 25 mars JMB publiait un démenti dans l’Alsace : « Un racontar n’est pas une vérité », tout en bouclant l’’édito de l’Echo Mulhousien où il dit « je prépare depuis plusieurs mois le passage de témoin de la fonction de maire ».

 

Le maire 100% efficace – réélu d’un cheveu –. ne manquera pas de proposer au conseil municipal du lundi 17 mai  d’officialiser la nomination de Rottner premier et à sa suite celle de Rambaud comme premier adjoint.

 

Encore une fois il redessine la démocratie locale à sa sauce.

Rappelons nous la période ante-préélectorale où il démit de toutes ses délégations l’adjoint qui le dérangeait. Ce qui laisse anticiper son efficacité redoutable lorsqu’il sera lui-même conseiller municipal délégué au personnel.

L’entreprise ville et M2A n’auront qu’à bien se tenir.

 

Bockel va encore une fois puiser dans le budget com. d’une ville ruinée et va diffuser dans toutes les boites aux lettres de Mulhouse sa lettre de démotivation.

 

Si plus des deux-tiers de nos élus restent inféodés à Jean-Marie Bockel et approuvent sa manœuvre, il ne pourra pas y avoir d’élections complémentaires. (L258 du code électoral)

 

Nous D2M, pensons que Mulhouse – républicaine depuis 1347 – mérite un nouveau maire élu au suffrage universel, en toute citoyenneté.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu