Avertir le modérateur

10/12/2009

Quand nos élus construisent des ponts d’or aux incompétents !

Nos journaux locaux, par voie de communication de l’AFP, nous informent de la nomination par JMB, en tant que sous ministre à la justice, de Jean Yves Ruetsch pour une mission nationale de prévention de la délinquance.

Nous vous renvoyons à la lecture de notre article «Enquête sur le quartier Drouot ou l’échec d’une certaine politique de prévention » ainsi que les nombreux commentaires dont il a fait l’objet. Une politique dangereuse socialement conduite par ce même Jean Yves Ruetsch dont le pantin médiatique est Paul Quin.

Nous ne ferons aucun autre commentaire si ce n’est de dévoiler (mais sans dévoiler de noms au risque de les mettre en danger) que de nombreux partenaires institutionnels ont dénoncé, parfois publiquement parfois sous couvert de la confidence auprès de personnes de confiance, les incapacités de ce bureaucrate à « faire tomber les murs » entre les partenaires, à savoir s’appuyer sur les compétences que pourtant il côtoie.

Ce même Jean Yves Ruetsch faisait campagne, jusqu’au sein de son propre service municipal, pour la candidature de Bockel lors des élections municipales. Il est même qualifié « d’adjoint au maire » par le journal «Maire info », lapsus significatif et révélateur de la confusion des genres où bureaucratie et politiciens nourrissent l’oligarchie.

 

Doit-on se réjouir de voir un aussi piètre préventeur quitter la scène locale ou doit on s’inquiéter du fait qu’arriver au-delà de son niveau d’incompétences, celui-ci soit propulsé sur ce pont en or (car certainement fort bien rémunéré) afin de camoufler aux Mulhousiens l’erreur indéniable d’avoir confié de telles missions à un incompétent ?

La nature hautement médiatisée de cette nomination est pour nous une réponse limpide à cette question.

Nous vous laissons seuls juges…

 

Nous, Droite Moderne de Mulhouse, dénonçons les petits arrangements entre amis qui s’organisent sous le manteau au détriment des compétences dont notre ville et notre pays ont besoin et qui sont pourtant à portée de main.

Commentaires

Comme, il est beau sur la photo dans l’Alsace du 10/12/09 notre Jean-Yves Ruetsch (Responsable du Service Prévention Citoyenneté de la Ville de Mulhouse), il vient d’être missionné par Jean-Marie Bockel secrétaire d’état auprès de la ministre de la Justice et des Libertés pour mener une réflexion au niveau national sur la prévention de la délinquance.

En tant que telle l’idée pourrait-être salutaire de vouloir mettre la prévention en avant mais quand on connaît les orientations du gouvernement, vous nous permettrez de douter de la sincérité de la démarche, tout comme il est aisé de critiquer le choix de la personne pour mener cette mission.

Dans le microcosme mulhousien certains glousse déjà en apprenant la bonne nouvelle. Osons espérer que Jean-Yves Ruetsch se servira du cas d’école cuisant du quartier Drouot.

Extrait de l’article des DNA paru dans l'édition du Mercredi 9 Décembre 2009


Jean-Yves Ruetsch rendra un rapport d'étape fin janvier. Quels seront les moyens pour mettre en œuvre les préconisations du rapport ? « L'essentiel de ce qui sera proposé pourra être fait avec l'existant », répond Jean-Marie Bockel, pour qui « il ne s'agit pas de réinventer l'eau chaude, ni de créer des choses ex-nihilo ou de se substituer au travaux de fond déjà en cours », mais de « faire un état des lieux sur le terrain », de pointer les dysfonctionnement en matière de prévention de la délinquance et de réfléchir à la manière de « faire tomber les murs » entre les professionnels en charge de la prévention de la délinquance des mineurs.

Comme quoi, taper la lèche fini toujours par payer même pour les naze !

Écrit par : Ruetcheincompétent | 11/12/2009

Pointer les dysfonctionnements en matière de prévention ne suffit pas ( l'exemple Drouot), il faut des actes. Bockel le Gaston Lagaffe de la politique (quoique Gaston Lagaffe ne soit pas antipathique mais bien au contraire sympathiques). La pauvre Michèle Alliot-Marie, elle est vraiment à plaindre avec un égotique de la trempe de JMB.

Bockel doit sacrément être largué pour aller chercher un Jean-Yves Ruetsch !

Écrit par : Q'un-pôle | 11/12/2009

"L'essentiel de ce qui sera proposé pourra être fait avec l'existant », répond Jean-Marie Bockel, pour qui « il ne s'agit pas de réinventer l'eau chaude.."

Le problème c'est qu'à Mulhouse on n'a pas encore inventé l'eau chaude et quand elle sera enfin inventé peut-être, peut-être JMB saura en faire de l'eau tiède.

Écrit par : cancan | 12/12/2009

bien dit !

Écrit par : Musk | 12/12/2009

Que du bonheur !

Écrit par : sans nom | 14/12/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu