Avertir le modérateur

23/07/2009

Droite Moderne de Mulhouse, qui sommes nous ?

Le manifeste de la droite moderne de Mulhouse

Nous sommes une droite décomplexée et révolutionnaire.
Nous restons fidèles aux valeurs qui ont fait l'honneur et la grandeur de la France.
Les valeurs de solidarité et de défense des Droits de l'Homme qui ont construit le progrès pendant des décennies, et ont dépassé nos frontières.

Nous sommes cette Droite qui a organisé la résistance à l'occupation et à la collaboration.
En celà, nous ne nous confondons pas avec une droite qui a bradé les intérêts de la France et de l'Humanité, ni avec une gauche qui a accouru à la collaboration.

Nos valeurs fondamentales sont des valeurs sociales.
Ces valeurs ont inspiré des projets de progrès social qui ont constitué l'essentiel du programme du Conseil National de la Résistance, d'une audace révolutionnaire :
- nationalisation des entreprises d'intérêt public,
- sécurité sociale pour tous,
- système de retraite pour tous,
- école obligatoire et gratuite,
- accès à la culture, Ces valeurs ont développé le prestige intellectuel, culturel, social de la France, ont fait progresser la démocratie et les droits de l'homme (vote des femmes).
Sur le plan international, nous avons accédé au désir d'indépendance des pays d'Afrique et d'Asie.
Nous avons constaté le rôle positif de la décolonisation.

La droite actuellement au pouvoir n'est portée par aucune vision de progrès social.
L'accumulation d'argent et de pouvoir est devenue une fin en soi, pour laquelle elle veut asservir l'humanité plutôt que de la servir.

Pour autant, nous ne sommes pas une Droite qui s'endort sur son passé glorieux.
Face au naufrage des politiques sociales, économiques, écologiques et politiques, nous voulons inventer de nouvelles solutions.
Le libéralisme générateur de ces crises n'est pas une fatalité.
Ceux qui se réclament d'un "libéralisme social" ou d'un "socialisme libéral" sont dans une contradiction insoluble.

Nous prônons une grande révolution sociale comme nous avons su le faire aux moments les plus pénibles de notre histoire.
Nous entendons faire face à de nouveaux défis pour répondre à de nouvelles aspirations :
- la santé et l'environnement,
- la solidarité comme solution aux précarités,
- la culture comme une nourriture essentielle à l'épanouissement de chacun,
- la démocratie et les libertés individuelles et collectives,
- le développement des libertés qui passe par une citoyenneté inscrivant ses droits en premier lieu dans une véritable démocratie locale.
- la libération des femmes et l'expression des minorités silencieuses.
Ce que certains appellent la "diversité" nous ne la limitons pas aux "minorités invisibles", nous entendons l'élargir aussi à tous ceux qui sont sous représentés dans les groupes d'influences politiques et culturels : les femmes, les ouvriers, les employés, les chômeurs, les retraités...

Plutôt que de courir en Diagonale d'un sommet à l'autre, nous recherchons l'équilibre de la Médiatrice.

 

La charte de modération de Droite moderne de Mulhouse

La charte de modération de Droite moderne de Mulhouse

Les commentaires sont accessibles à tous les internautes.

Droite moderne de Mulhouse tient à privilégier les commentaires de qualité qui élèvent le débat et participent d'une meilleure compréhension de la vie mulhousienne. Les commentaires doivent être courtois, précis et pertinents.

En conséquence, Droite moderne de Mulhouse se réserve le droit de modérer, modifier, déplacer ou supprimer le commentaire d’'un internaute si celui-ci contrevient à sa charte éditoriale.

1. Modération


Les commentaires sont modérés a postériori, c'est-à-dire après leur publication.

2. Règles à respecter

Respecter l'avis d'autrui

Certains articles ou commentaires peuvent donner lieu à des débats passionnés. Le désaccord ne doit jamais donner lieu à invective. Nos modérateurs se réservent le droit de supprimer un commentaire si celui-ci est jugé agressif, grossier ou insultant.

Respecter la loi

Les commentaires doivent se conformer à la législation en vigueur en France. Voici une liste non exhaustive de ce qui est illicite : la pédophilie , l'incitation à la haine raciale, la négation des crimes contre l'humanité, l'insulte (injures, propos grossiers, agressifs, irrévérencieux…), la diffamation.

Respecter l'intégrité éditoriale Droite moderne de Mulhouse

Seront supprimés tous les commentaires comprenant : des messages publicitaires , des petites annonces, des coordonnées téléphoniques ou une adresse postale, les commentaires sans rapport avec l'article auquel ils sont attachés.

3. Responsabilités

Droite moderne de Mulhouse précise également que l'usage des liens hypertextes peut conduire vers d'autres serveurs sur lesquels Droite moderne de Mulhouse n'a aucun contrôle.

La charte de modération est accessible sur la colonne de gauche, rubrique "A propos"

19/07/2009

Jean-Marie Bockel en quête d'image.

JMB et MAM.jpg

Notre sous-ministre mulhousien ne brille pas encore par ses idées. Certes il a appris à "fermer sa gueule" et ne démissionne pas (1).

Après sa pitoyable ouverture sur "la Françafrique", le voilà qui semble se mettre à nouveau en avant avec la question du juge d'instruction. Cette fois-ci, il ne prend aucun risque en ne faisant que rapporter la position du parlement européen.

Il s'améliore dans la nage en eaux troubles. Le MON restera un fleuron mulhousien !

Puisque décidemment ce n'est pas par ses idées qu'il brillera(2), ni par son programme fondateur de Gauche Moderne(3), que lui reste-t il pour luire (re-luire) : l'image.

Bon, là, il a un avantage, il est plutôt plutôt grand physiquement. Alors, il se montre autant que faire se peut. Toujours le plus possible sur la photo, le cou tordu, le sourire dentu, à nous autres Mulhousiens celà nous rappelle quelqu'un.

Jean Marie, tu as déjà songé au noeud papillon ? C'est un truc indéniable pour se faire reconnaître dans la presse.

En attendant que notre sous-ministre soit enfin au service de la France, nous autres contribuables mulhousiens entretenons ses adjoints de secteur dont on se demande encore à quoi ils peuvent bien servir ?

Et pendant que notre maire cherche sa place, Mulhouse subit la honte du "petit journal de Canal+" avec "el fayo de Mulhouse". Quelle belle image de notre musée de l'auto !

Vendredi, à l'arrivée du tour à Colmar, que voyons nous à l'antenne régionale ? le maire de Colmar accueillant le tour ? non, notre sous-ministre !

Trop de frustration à force de ne se montrer qu'à l'arrière plan le pousse à se saisir de l'image UMP nationale en "direct live".

Mulhouse, quand elle était encore une grande cité ouvrière avait d'autres idéaux.

Jean-Marie n'est plus qu'un astre mort.

(1) « Un ministre ça ferme ça gueule ou ça démisionne » J-P. Chevènement 1983
(2) Déjà dans sa précédente incarnation de socialiste la motion qu'il présenta au congrès du Mans en 2005 ne rapporta que 0,64% de voix.
(3) dont Jean François Kahn (Modem) a dit "que même Thatcher ou Bush n'ont pas osé tellement c'est réac"

JMB Grimond.JPG
Jean Grimond au centre de l'image
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu